KESSTUFELAWESSMDR
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sealand

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Souretsu
Admin


Messages : 114
Date d'inscription : 04/08/2011

MessageSujet: Sealand   Dim 11 Mai - 9:54





    ♥ Chine : Yao Wang
    « Grand Frère Spirituel »
    J'aimerai déjà être roi ♪
    ♠ Angleterre : Arthur Kirkland
    « Grand Frère Rival »
    LA BATAILLE
    ♣ Ecosse : Scott Kirkland
    « Grand Frère mais pas trop »
    On se tient par la barbichette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archives-souretsu.forumgratuit.org
Souretsu
Admin


Messages : 114
Date d'inscription : 04/08/2011

MessageSujet: Re: Sealand   Jeu 15 Mai - 23:08

Nom&Prénoms
Lien
Merci de respecter mon travail et de ne pas redistribuer ce css ! Il a été codé par mes soins et le crédit en fin de message ne doit pas être enlevé ! Diamine (: www.mycandids.tk Et voilà le Lorem Ipsum !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archives-souretsu.forumgratuit.org
Souretsu
Admin


Messages : 114
Date d'inscription : 04/08/2011

MessageSujet: Re: Sealand   Jeu 15 Mai - 23:57









RP FINIS









Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archives-souretsu.forumgratuit.org
Souretsu
Admin


Messages : 114
Date d'inscription : 04/08/2011

MessageSujet: Re: Sealand   Lun 19 Mai - 4:02




Sealand (Peter Kirkland)

« C'est moi Sealand, c'est moi le roi, du royaume d'Angleterre ♪ »




→ MON ENTOURAGE ←
ANDORRE - La préférée
Elle est pas méchante ou quoi que ce soit, mais elle est trop capricieuse et en plus, elle m'a volé mon frère ! Elle est la preuve que mon frère ne m'aime pas ! à chaque fois que je la vois avec lui, elle lui fait des câlins et tout et tout alors qu'il a déjà un petit frère ! Je comprends pas cette attitude ! Et visiblement, ça ne la dérange pas elle.

ANGLETERRE - Un grand frère ? Où ça ?
Angleterre est censé être mon grand frère. C'est aussi lui qui est le président, comme il aime si bien le rappeler. A chaque fois que je venais vers lui avec un peu trop d'entrain et d'enthousiasme vers lui, je me faisait repousser. Du coup, j'ai commencé à me rebeller contre lui parce que j'en avais marre d'être mis à l'écart tout le temps. C'est idiot, mais c'est le seul moyen d'avoir une discussion avec lui.

CHINE - Le Grand Frère Spirituel
C'est lui qui s'occupe le plus de moi ! Il est vraiment très gentil et il s'énerve pas quand je m'amuse avec lui ! Il est rarement en colère et à vraiment l'air d'être le plus gentil du monde ! Je l'ai même déjà vu aider le méchant Angleterre ! Donc c'est forcément un bon exemple !

ECOSSE - L'Aîné
Lui c'est le plus grand des grands frères ! Il est pas trop méchant mais pas trop gentil non plus. Il aime bien diriger et dire ce que je dois faire, mais sinon il est drôle et un peu bête parfois. J'aime bien l'embêter parce que c'est drôle de voir comment il réponds. Et quand il a plus d'idées il m'attrape par le col et m'envoie valdinguer, ohé ohé.

FÉROÉ - Copain !
Il me rends tout triste ! A chaque fois que je le vois, il se met dans son coin ! Du coup je vais l'embêter un peu ! En plus il a des cheveux trop drôles ! J'ai trop envie de les toucher ! Mais il a l'air de pas aimer qu'on le touche de trop du coup j'évite les contacts, j'ai pas envie qu'il se sauve !

LETTONIE - Le Meilleur Copain
Raivis est trop gentil ! C'est le meilleur de tous les super héros ! Il s'excuse tout le temps et veut pas reconnaître qu'il est trop fort mais c'est normal, il doit cacher son identité aux autres parce que sinon, il sera vite ciblé par les grands méchants contrairement à moi qui le dit tout haut !

PICTES - Tonton Tatoué !
Heureusement que Tonton est là ! Il est trop drôle quand il raconte n'importe quoi ! En plus il m'offre plein de cadeaux ! C'est le meilleur de tous les tontons !

UKRAINE - Maman ! ♥
Elle, c'est un peu la maman de tout le monde ! Elle est tout simplement géniale ! Elle est tellement gentille ! Jamais je pourrais la remercier assez. Quand j'aurais conquit le monde, je lui accorderais tout ce qu'elle voudra !

PAYS - Lien
Description ~





→ MES RPS ←
La Migration de la Mouette.
avec Ecosse
C'est la première année de Sealand à l'académie, c'est pour ça que le plus vieux de la fratrie vient l'encadrer au mieux.

Un capitaine n'est rien sans son second !
avec Lettonie
Il faut évacuer le surplus d'énergie de la petite tête blonde et il voulait faire profiter de sa bonne humeur à quelqu'un d'autre, c'est Raivis qui s'y colle !

On fait pas la tête à la Cafét' !
avec Angleterre
C'est l'heure du midi, et alors que Peter mangeait seul, il y a l'arrivée de son frère qui vient pour discuter visiblement.

La patience est une fleur qui ne pousse pas dans tous les jardins.
avec Pictes
Tentative plus ou moins foireuse de Pictes à canaliser l'énergie de son neveu. Il va lui apprendre à s'occuper d'une plante pour qu'il soit un peu plus calme.

Titre
avec ?
résumé du contexte





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archives-souretsu.forumgratuit.org
Souretsu
Admin


Messages : 114
Date d'inscription : 04/08/2011

MessageSujet: Re: Sealand   Jeu 4 Sep - 17:31


Dossier scolaire

État civilà remplir par l'élève :

Nom : Kirkland
Prénom(s) : Peter
Surnom(s) : Capitaine Sealand, Seigneur des Mers. Mais aussi Captain, Pete, Sea, la Mouette, moussaillon.
Âge : 13 ans
Sexe :
Date de naissance : 2 Septembre 2001
Aile : Anglo-Saxonne & Asiatique & Nordique & Océanique & Slave & Balte.
Pays représenté : Principauté du Sealand
Niveau scolaire : Primaire 4

Morphologie et physionomieà remplir par l'équipe médicale et le psychologue :

Taille : 1m33 (Et il ne s'est pas mit sur la pointe des pieds.)
Poids : 43 kg
Couleur des yeux : Bleus comme la mer ~
Couleur des cheveux : Blonds comme la bière ~
Signe(s) particulier(s) : Gros sourcils comme ses frères ~

Note : Il a quelque chose qui s'apparente à une tache de naissance au niveau du ventre, cependant, il ne l'a que depuis ses 13 ans. Elle est tout à fait bénigne et liée à sa destinée.
Note 2 : L'équipe se sentait d'humeur poétique, mais trouver quelque chose qui rime en "air" et qui soit blond a été difficile. Bière ça le fait moyen quand même.

Allure générale : Sealand, du haut de son mètre trente trois n'a rien d'imposant. Il pourrait facilement se fondre dans le décor s'il n'était pas si agité. Il est hyperactif, bouge tout le temps et il aime ça. Son uniforme est bien tenu, accordant le soin nécessaire à sa tenue. Cependant, il n'est pas dérangé si cette tenue est salie, n'ayant pas honte si ses genoux sont recouverts de terre, ou une tache sur la veste. Sa démarche est enthousiaste et énergique, il marche rapidement, pressé pour tout, mais pas stressé. Il garde cependant une allure correcte, se tenant dans la majorité des cas droit.
Attitude générale : Il est extrêmement souriant, il est le premier pour la rigolade. Il rigole de vraiment tout et surtout de n'importe quoi. Joueur et espiègle, il lui arrive d'embêter ses camarades, de les taquiner et de parfois aller trop loin et de les vexer ou de les énerver. Cependant, cela arrive moins souvent car il a apprit à se contenir avec certaines personnes qui peuvent vraiment être dérangée par son état d'esprit. Il passe le plus clair de son temps à s'amuser. Peter est hyperactif, il a beaucoup d'énergie et il a un besoin constant de la dépenser. Il a également une imagination débordante, il peut s'amuser tout seul avec tout et rien, ce qui parfois peut mener à l'incompréhension chez ses autres camarades.


Suivi psychologiqueà remplir par le psychologue :

Tempérament : Il a une fierté mal placée qui ressort. Lorsqu'on parle de sa nation autrement qu'en tant que nation, il y a des risques pour qu'il se vexe. Il s'autoproclame "Grand Capitaine Sealand" béni par le "Seigneur des Mers", il déteste lorsqu'on le contredit sur ça. Il peut s'énerver à ce propos, mais insulte très rarement. Sinon en temps normal, il est généreux et plus du genre à donner et partager sans avoir l'envie de recevoir. Il est également naïf et croit facilement aux histoires qu'on lui raconte, il suffit pas de beaucoup pour le faire partir, son imagination fait le reste.
Assurance : Il a confiance en lui. Un peu trop parfois. Il est facilement capable de se poser en tant que leader dans un groupe, prenant la défense de la cause qui lui semble la plus juste. Etant ami avec beaucoup de monde, il n'aime pas les bagarres. Quand on représente une petite nation comme la sienne, on ne peut pas s'exprimer avec ses poings, il faut se battre avec les mots. Ou ne pas se battre et être ami avec tout le monde. Prendre la parole en public est très facile pour lui.
Relationnel : Il est extrêmement amical. Il a une facilité à s'entourer qui peut être déconcertante pour certains. Enthousiaste, il est le premier à aller vers les gens. Il a une fâcheuse tendance à venir bouleverser le calme et la tranquillité des gens solitaires, avec son énergie, mais il finit par s'adapter à la personne et se tenir pour convenir à la personne avec qui il parle. Il peut se montrer très envahissant et très câlin également.
Comportement(s) à déplorer : Il a du mal à décrocher des écrans. Il a également déjà commencé à goûter à différents alcools.

Centre(s) d'intérêt : Dessins animés, Mer/Piscine, Jeux vidéos, Jeux de sociétés, Jeux d'extérieur, Jeux d'eau, Jeux de mains, Jeux de vilains, Sport en loisir.

Il adore les Comédies Musicales et les Scones, mais il n'en a jamais parlé et ne compte pas en parler.
Club(s) fréquenté(s) : Chant, Danse et Théâtre.
Note : Il lui arrive de s'inviter ponctuellement dans les clubs de Natation ou d'Informatique. Il est aussi le représentant du "Front de Reconnaissance des Nations Jeunes".

Profil scolaire : Il est doué pour les Sciences humaines et sociales, ainsi que pour la Diplomatie et Coopération. Il n'y arrive pas en Politique ni en Arts Appliqués (même si tonton est très laxiste, il est pas très bon) Il est passionné par l'Histoire et les Langues vivantes, trouvant que ces deux choses sont des attributs nécessaires pour l'identité d'une nation.
Langues Parlées: Il parle l'anglais qui est sa langue maternelle.
Il a aussi de très faibles notions de suédois, finnois, ukrainien, letton, russe, mandarin. Il est capable de dire des choses aussi simples que "Salut, Merci, Au revoir."
Il arrive à comprendre -plus ou moins- les grognements du suédois à force de passer du temps avec lui.


Données biographiques et relationnellesà remplir par le psychologue :

Lieu de naissance : Angleterre, Londres
Lieu de vie avant l'admission à l'académie : Angleterre, Londres
Situation des parents : Les parents sont en vie et très occupés.
Fratrie : 4 grands frères, tous présents à l'académie.
Conditions de vie avant l'admission à l'académie : Un milieu très aisé, on peut dire qu'il était presque pourri gâté, même s'il n'a jamais eu ce qu'il voulait réellement.
Scolarité avant l'admission à l'académie : Un élève régulier et intégré, il avait plein d'amis et était un peu triste de les laisser.
Événement(s) marquant(s) : A chaque départ de ses frères, il était triste. Il est content de pouvoir les revoir actuellement.

Regard que porte l'élève sur son intégration à l'académie : Avant même qu'il soit intégré à l'académie, il appréhendait déjà ce moment. L'un après l'autre, ses frères sont partis pour cette académie, et plus ça allait, plus il redoutait son tour. Cependant, il est très fier de pouvoir représenter une nation, et il sent que c'est son devoir en tant que tel de lui apporter reconnaissance.
Relationnel au sein de l'académie :
• Les anglo-saxons : C'est une relation très changeante qu'il entretiens avec ses frères. L'expression "S'entendre comme chat et chien" est sûrement celle qui correspond le plus.
• Les nordiques : Il les considère comme une seconde famille, appréciant leur compagnie.
• Les baltes : Il apprécie la compagnie des trois, et plus en particulier de son meilleur ami letton.
• Les slaves : Il s'entends bien avec eux, et même en connaissant les actes violents de certains d'entre eux, il estime qu'il n'a rien à craindre.
• Les asiatiques : Il apprécie la compagnie de Chine en particulier, et s'entends bien avec les autres. Ils sont en majorité discrets/timides.
• Les océaniques, américains, germaniques, méditerranéens, africains : Il apprécie leur compagnie, notamment celles de Wy/Australie, USA/Canada, Liechtenstein/Autriche, Grèce/Slovénie, Seychelles.
• Les latins : Il ne s'entends pas forcément bien avec eux, notamment à cause d'Andorre. Il apprécie cependant Belgique.

Et vous ?

Surnom : Shouriz
Âge : 19 ans
Comment avez-vous connu le forum ? Andorre.
Des commentaires ? MAJ 09/09 : Je me suis permis de garder une marque de la destinée de Sealand (à l'image de cicatrices pour certains personnages à cause de guerres). J'ai également pris la liberté de lui ajouter des notions dans diverses langues, très légères, j'espère que ça n'est pas très dérangeant.
Et pour finir, le fameux code secret ! {Praliné !}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archives-souretsu.forumgratuit.org
Souretsu
Admin


Messages : 114
Date d'inscription : 04/08/2011

MessageSujet: Re: Sealand   Jeu 9 Oct - 12:58


A
N
G
L
O
S
A
X
O
N
S

Angleterre
Mensonges, Coups bas, Trahisons, tout est bon pour combattre son adversaire. Ouais parce qu'entre ces deux-là, c'est vraiment pas la joie. Il faut dire aussi qu'les actions de l'anglais n'sont pas forcément très appréciées par le jeune blondinet. Cependant, malgré le fait qu'ils se chamaillent tout le temps, Sealand considère son frère comme un rival. Et pour Peter, il ne peut réussir que s'il fait mieux que lui.

Écosse
Le représentant de l'Écosse est l'aîné de la fratrie. A cause de ça, Sealand n'a pas vraiment pu passer du temps avec lui parce qu'après tout, lorsque Scott a rejoint l'académie, Sealand n'avait encore que 5 ans. Et après 7 ans d'absence, Peter a eu un léger choc lorsqu'il l'a revu. Bah ouais parce qu'il a bien grandi le Scotty, et c'était plus du tout pareil. Malgré qu'ils ne soient pas les meilleurs amis du monde, ils s'entendent bien lorsque c'est pour faire des conneries. Et puis Scott a des relents Ukrainiens aime bien encadrer le plus jeune pour l'emmener vers la voie du guerrier.

Pictes
Tout le monde aimerait avoir un tonton comme celui là, mais sur Terre y'en a pas deux des comme lui ! Il serait pas là, les engrenages Kirkland serait sûrement entrain de s'enrailler et de tourner séparément. C'est un peu comme le vent qui fait tourner un moulin ou la base d'un château de cartes. S'il est pas là, tout s'arrête, tout s'écroule. Tonton, c'est l'meilleur.

Pays de Galles
Lui c'est l'grand frère cool ! Bon il donne des surnoms un peu chiants, mais il est gentil. En plus on s'amuse bien.

Irlande
La cousine est la seule qui partage une activité avec le p'tit Sealand. Ouais, les deux sont dans le club de danse et s'entendent très bien. Même si c'est la cousine, elle agit plus souvent comme une grande soeur. Elle est drôle et entre souvent dans les jeux imaginaires du plus jeune, comme quoi, les pirates, c'est cool.




A
M
É
R
I
C
A
I
N
S

USA
C'est un héros ! Bitch please ! Il est trop drôle et fort et un peu gros, mais c'est que du muscle ! En plus il sauve les enfants tellement c'est trop un héros, Sealand devrait lui apprendre quelques techniques secrètes !
Canada
Il est vraiment gentil Canada ! Ils ne se croisent pas si souvent que ça mais lorsqu'ils ont l'occasion, les deux s'entendent généralement bien. Peter apprécie Canada parce qu'il sourit et dit des trucs drôles des fois.



A
S
I
A
T
I
Q
U
E
S

Chine
Chine, c'est l'exemple, la marche à suivre, pour le petit Sealand. Chine, c'est un bon exemple, il l'admire car il aide même les méchants et pour Peter, c'est une qualité de Héros. Le plus jeune affectionne beaucoup l'asiatique parce qu'il s'amuse bien avec lui et qu'il arrive à supporter son énergie débordante

Corée du Sud
Le jeune coréen est incroyablement drôle ! Il a souvent le sourire et c'est une bonne chose ! Faudrait pas qu'il le perdre, ça le rendrait moins drôle. Parce que dès que le coréen à un smile sur la tronche, c'est tellement communicatif que le petit Sealand se met à sourire aussi. Il est vraiment cool !

Japon
à redéfinir


Indonésie
Indonésie est étrange. Des fois elle l'aime bien, des fois elle l'aime pas. Compliquééé

Laos
Souriante, Gentille, Joviale. Sealand ne peut que s'entendre avec elle



G
E
R
M
A
N
I
Q
U
E
S

Liechtenstein
A définir


Prusse
Malgré des débuts trèèèès difficiles, il a réussi à en apprendre un peu plus sur Prusse. Avoir une nation qui n'existe plus ça doit être difficile, et Sealand a très très peur de disparaître.



L
A
T
I
N
S




Andorre
C'est compliqué, Peter ne sait pas où s'mettre. Il s'entends relativement bien avec Andorre, mais il la jalouse d'être aussi proche de son frère. Lui il a pas réussi alors que elle, si. Lorsqu'il la voit avec son frère, ça lui rappelle son échec en tant que petit frère et ça fait un peu mal quand même. Sinon il s'entends bien avec la représentante de l'Andorre, c'est qu'elle a le même âge et qu'elle a un petit pays aussi.

Belgique
Elle est belle, gentille et a du bon chocolat ! Il espère vraiment qu'Écosse va la garder, pour qu'il puisse profiter du chocolat plus souvent. Le plus jeune est quand même curieux de savoir si elle a des chocolats différents !

France
Il est spécial. C'est un des amis d'Écosse, il a dit que je pouvais aller le voir s'il y avait un soucis, mais je vois pas pourquoi il y aurai des problèmes. Il avait jeté plein de "ballons" dans la salle un jour, c'est quelqu'un de bien vu sa générosité !

Italie du Nord
Suffit de le voir pour l'aimer, il chante, danse et respire la bonne humeur. Il lui pas vraiment adressé la parole, mais il a une tête à faire rire les gens alors il l'aime bien.

Monaco
Elle est gentille et bien élevée. Il s'entends bien avec elle parce qu'elle est relativement jeune et assez petite. Ils se défient amicalement et seraient capable de créer un trafic de bonbons dans toute l'académie. Moyennant informations et bêtises en tout genre.

Vatican
Il raconte parfois des choses compliquées pour le petit Sealand, mais c'est quelqu'un de discret et Sealand aime bien aller embêter les gens discrets avec son excentricité. C'est quelqu'un de calme et réfléchi et souvent seul. Captain Sealand ne laisse tomber personne !



M
É
D
I
T
É
R
A
N
É
E
N
S

Seychelles
Elle ressemble à Laos en plus jeune. Gentille, Souriante et Joviale, elle ne peut que bien s'entendre avec Sealand.




N
O
R
D
I
Q
U
E
S





Finlande
A définir

Féroé
Elle est toute timide et toute jolie ! Trop adorable, elle adore les moutons et elle est très très gentille ! C'est un peu la protégée du Capitaine Sealand !

Islande
Lui aussi il est souvent dans son coin, mais encore plus que Féroé. Sealand a du mal à lui adresser la parole car il ne le croise qu'en classe et ça le préoccupe un peu. Il espère pouvoir trouver vite un moyen de remédier à ça.

Ladonia
Il a beau avoir 3 ans de plus, il est très bien apprécié par le jeune blondinet. C'est qu'ils partagent le même goût pour l'aventure !

Suède
A définir

Danemark
C'est l'grand frère de la petite Freyja ! Et qu'est-ce qu'il est drôle ! Bon par contre il aime pas trop Suède c'est dommage :c




O
C
É
A
N
I
E
N
S





Australie
Lui c'est l'grand frère d'Eva. Il était un peu méchant au début parce qu'il la protégeait mais il a finit par faire confiance au petit blond. Un peu qu'il peut, c'est l'capitaine Sealand quand même !

Nouvelle-Zéalnde
A définir

Wy
Elle est belle, réservée, adorable, violente, susceptible, drôle. Sealand l'aime très fort :3




S
L
A
V
E
S

B
A
L
T
E
S

Estonie
Classe, Sérieux, Poli, Responsable. Il s'entends bien avec lui parce qu'il est le responsable du club de chant. Et puis il connait le drapeau de Sealand alors c'est forcément un type bien !

Lituanie
Il est gentil, et serviable aussi, mais il ne le connait pas plus que ça. C'est bien dommage.

Lettonie
Raivis, c'est l'meilleur ! Même s'il veut pas le reconnaître. Il est gentil, prévenant, drôle. A chaque fois que Peter est avec le letton, il sait qu'il peut s'amuser comme il l'entends sans se retenir, car il est là pour s'occuper de tout ce qui est ennuyant pour Peter. Faire attention, ne pas se faire mal et tout ça. En plus c'est un chouette copain car on peu parler de tout avec lui !

Tchéquie
Souriante, c'est trop la bonne humeur dans sa tête ! Elle est gentille et Ecosse a dit qu'c'était une princesse en plus ! Il s'entend très bien avec elle et aimerait bien passer un peu plus de temps avec elle !

Russie
Tout l'monde met en garde Sealand contre le vilain russe méchant pas beau, mais vraiment, le jeunot ne les comprends absolument pas. Russie est gentil et amical. Plus qu'un certain anglais ! Il est cependant un peu trop grand et ça fait mal au cou de lui parler parce qu'il faut regarder haut dans le ciel.

Ukraine
Sur terre, si la bonté avait un nom, elle s'appellerait Katya. Ouais parce que Ukraine, elle est adorable. Elle s'occupe de tous les juniors et Peter l'a bien vu. Bah oui, c'est un junior lui aussi. Du coup, il essaye d'être gentil et de lui faire plaisir le plus possible et s'est promis qu'un jour, il réussira à lui rendre la pareille !

Pologne
Bruyant. Ce dernier méprisant un peu Sealand, le petit anglo-saxon ne s'entends pas forcément bien avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archives-souretsu.forumgratuit.org
Souretsu
Admin


Messages : 114
Date d'inscription : 04/08/2011

MessageSujet: Re: Sealand   Jeu 9 Oct - 13:17








Prénom nom





personnalité

Ces deux appellations ne concernent pas tous les octopodes. En effet, il s'agit d'abord d'une appellation commerciale et gastronomique, représentée notamment par le poulpe commun qui abonde sur les côtes atlantiques et méditerranéennes. Ainsi, on désigne par ce terme les espèces de la famille des octopodidés, soit la plus grande famille d'octopodes, rassemblant plus de 200 espèces. Les espèces de cette famille ont notamment comme point commun leur mode de vie benthique, mais de manière abusive, le terme « poulpe » désigne les autres espèces du super-ordre Incirrina puisqu'elles partagent avec la famille Octopodidae certains caractères, hormis leur mode de vie benthique. Tandis que les espèces de l'autre sous-ordre (Cirrina) ne sont donc pas des poulpes puisqu'elles possèdent des cirres, une ombrelle et des nageoires et ont un mode de vie pélagique.
informations

Le mot pieuvre est d'origine plus récente et est introduit en 1865 dans la langue française par Victor Hugo dans son roman Les Travailleurs de la mer. Le mot est emprunté du vocabulaire guernesiais de pêcheurs entendu lors de son séjour sur l'île anglo-normande. Il supplante rapidement le mot poulpe dans l'usage courant. Son succès est tel, qu'il est repris en italien avec le mot piovra.
là où mes pas me mènent..

TITRE DU RPPseudo, pseudo et pseudo..
TITRE DU RPPseudo, pseudo et pseudo..
TITRE DU RPPseudo, pseudo et pseudo..

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archives-souretsu.forumgratuit.org
Souretsu
Admin


Messages : 114
Date d'inscription : 04/08/2011

MessageSujet: Re: Sealand   Jeu 9 Oct - 13:18


Prénom & Nom



Qui suis-je ?

Ces deux appellations ne concernent pas tous les octopodes. En effet, il s'agit d'abord d'une appellation commerciale et gastronomique, représentée notamment par le poulpe commun qui abonde sur les côtes atlantiques et méditerranéennes. Ainsi, on désigne par ce terme les espèces de la famille des octopodidés, soit la plus grande famille d'octopodes, rassemblant plus de 200 espèces. Les espèces de cette famille ont notamment comme point commun leur mode de vie benthique, mais de manière abusive, le terme « poulpe » désigne les autres espèces du super-ordre Incirrina puisqu'elles partagent avec la famille Octopodidae certains caractères, hormis leur mode de vie benthique. Tandis que les espèces de l'autre sous-ordre (Cirrina) ne sont donc pas des poulpes puisqu'elles possèdent des cirres, une ombrelle et des nageoires et ont un mode de vie pélagique.


Ce sont les souvenirs qui m'ont construit


avec ... ► titre du rpEn cours/Terminé
avec ... ► titre du rpEn cours/Terminé
avec ... ► titre du rpEn cours/Terminé



Dernière édition par Souretsu le Mar 14 Oct - 14:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archives-souretsu.forumgratuit.org
Souretsu
Admin


Messages : 114
Date d'inscription : 04/08/2011

MessageSujet: Re: Sealand   Jeu 9 Oct - 13:19


Titre


Prénom & Nom
Pieuvre et poulpe sont des noms vernaculaires ambigus désignant en français certains céphalopodes benthiques du super-ordre Incirrina. Ces animaux se caractérisent par leurs huit bras — pouvant comporter chacun jusqu'à plus de 200 ventouses — et leur relative intelligence. Le corps est entièrement mou hormis un bec comparable à celui des perroquets. Le mot « poulpe » vient du grec polypous, qui signifie « plusieurs pieds ». Le mot pieuvre est d'origine plus récente et est introduit en 1865 dans la langue française par Victor Hugo dans son roman Les Travailleurs de la mer. Le mot est emprunté du vocabulaire guernesiais de pêcheurs entendu lors de son séjour sur l'île anglo-normande. Il supplante rapidement le mot poulpe dans l'usage courant. Son succès est tel, qu'il est repris en italien avec le mot piovra.





Dernière édition par Souretsu le Mar 14 Oct - 14:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archives-souretsu.forumgratuit.org
Souretsu
Admin


Messages : 114
Date d'inscription : 04/08/2011

MessageSujet: Re: Sealand   Jeu 9 Oct - 13:36


Anglo-saxons


Angleterre - Arthur
Arthur est le représentant de l'Angleterre. Mais c'est aussi le grand frère de Peter et c'est vraiment pas évident. Entre eux il y a plus de bas que de hauts, mais Peter profite du mieux qu'il peut des moments où il s'entend bien avec son frère. Le plus souvent, Peter est en compétition avec son frère. Il essaye de faire ce qui lui semble juste et mieux que son frère. Et dans tout ça, maman est l'arbitre.




Britannia - Ma...
Peter éprouve un profond respect pour sa mère. En public, il ne peut pas la considérer comme une mère, elle est une enseignante à l'académie, et n'a pas envie de changer l'image que les autres élèves ont d'elle. Peter sait que c'est important l'image qu'on donne (même si parfois on dirait pas). Cependant, lorsqu'ils sont en privés -ou lorsqu'il commence à fatiguer-, il l'appelle maman et vient demander un câlin. Il sait très bien que sa mère est du genre distante, mais ça ne lui empêche pas de l'aimer et de la respecter.




Écosse - Scott
Kenneth est l'aîné de la fratrie. Peter n'a d'ailleurs aucun souvenir de son grand frère avant son arrivée à l'académie. 7 ans les séparent et lorsque Kenneth est arrivé à l'académie, Peter n'avait que 3 ans. De plus, les relations que le roux entretient avec la mère ne sont pas des plus roses. Malgré tout cela, il s'entend relativement bien avec lui lorsqu'il s'agit d'embêter Angleterre ou pour d'autres raisons. Même si parfois, les prises de têtes sont au rendez-vous.




Wales - Iestyn
Iestyn est un des grands frères les plus calmes. Et même si parfois, on ne comprends vraiment rien à ce qu'il dit, il reste une compagnie agréable la majorité du temps. Peter l'a un peu plus connu que l'aîné, mais il reste parfois une certaine barrière créée à cause de l'âge. Peter est jeune et plein d'énergie, Iestyn préfère le calme et la tranquillité des vertes prairies. Ses cheveux sont doux mais tellement en bordel que ça ressemble à rien. Malgré la zenitude de Iestyn, il n'est pas rare que Peter se fasse reprendre par lui lorsque le plus jeune fait des bêtises. Il se prends la tête beaucoup plus rarement avec lui qu'avec les autres.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archives-souretsu.forumgratuit.org
Souretsu
Admin


Messages : 114
Date d'inscription : 04/08/2011

MessageSujet: Re: Sealand   Jeu 9 Oct - 14:21


Africains


Afrique du Sud
Peter connait la sud africaine grâce au club de danse. Il discute de temps en temps avec elle et la trouve sympathique. Il sait qu'elle aime beaucoup les animaux et c'est vrai que c'est cool les animaux.




Seychelles
Seychelles c'est un petit peu un rayon de soleil dans l'académie. Quiconque parle avec la petite africaine se retrouve atteint d'une envie de sourire. Certains sont peut-être moins réceptifs, mais tous finiront par sourire. Et Peter lui est très réceptif. Il ne peut s'empêcher de jouer au petit gentleman avec elle. Elle aime aussi les pirates et nager, comme Peter bien que ce dernier ne fasse pas partie du club de Natation.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archives-souretsu.forumgratuit.org
Souretsu
Admin


Messages : 114
Date d'inscription : 04/08/2011

MessageSujet: Re: Sealand   Jeu 9 Oct - 14:31


Américains


Canada
Canada est gentil. Canada est doux. Canada est poli. Mais Canada ne se fait pas reconnaître. Peter trouve ça pas forcément très juste et porte beaucoup le canadien dans son estime. Canada est un peu l'exemple qu'il ne suffit pas d'être grand pour être reconnu. La reconnaissance c'est quelque chose de vraiment compliqué. Au final, l'âge et la taille sont vraiment un problème lorsque tu es petit, mais une fois grand, ce n'est pas forcément un avantage. Peter trouve Canada souvent de bon conseil bien qu'à son humble avis, c'est le jumeau de Canada qui lui cause tous ses soucis.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archives-souretsu.forumgratuit.org
Souretsu
Admin


Messages : 114
Date d'inscription : 04/08/2011

MessageSujet: Re: Sealand   Jeu 9 Oct - 14:51


Asiatiques


Corée du Nord
Peter a déjà fait du basket avec Corée du Nord. Il est pas du genre à faire des faveurs aux autres, et d'un côté, Peter apprécie ça. Il est traité comme les autres, et il ne lui accorde pas de facilités. Certes le panier était un peu haut, mais Peter a tenu bon plusieurs séances. Il a fini par arrêter car l'enchaînement d'échecs et la mise d'aucun panier sur toutes ses séances lui a fait comprendre qu'il ne pourra pas le faire. En tout cas pas maintenant. Il lui arrive parfois d'aller sur le terrain de basket tout seul et d'essayer de mettre un panier avec l'espoir qu'il aille assez haut et qu'il rentre dans le cerceau. Peter apprécie Corée du Nord mais sa façon d'être l'intimide légèrement. Il réfléchit toujours avant de lui parler.




Vietnam
Vietnam est très timide. Mais lorsque Peter a apprit qu'elle avait la même date d'anniversaire que lui, il a trouvé ça trop marrant et il s'est servi en tant que prétexte pour lui dire que c'était le destin pour eux deux d'être amis. Peter ne se gêne pas de lui faire des câlins et se montrer généreux avec elle, bien que cela embête la concernée.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archives-souretsu.forumgratuit.org
Souretsu
Admin


Messages : 114
Date d'inscription : 04/08/2011

MessageSujet: Re: Sealand   Jeu 9 Oct - 14:58


Germaniques


Autriche
Le peu de discussion qu'il a eu avec Autriche, Peter trouve que c'est quelqu'un d'extrêmement appréciable. Si un jour, on demande à Sealand qu'elle est la personne qu'il trouve le plus distingué, c'est sans aucun doute qu'il répondra Autriche. Il trouve un peu dommage qu'il ne puisse pas échanger plus, persuadé qu'Autriche est une source de savoir et de conseils infinie.




Liechtenstein - Elise
Elise est discrète, mais souriante. Et c'est suffisant pour avoir attirer l'attention de Peter. Camarade de classe, il la considère comme une véritable amie. Et ce, malgré le frère protecteur qu'elle peut avoir.




Prusse
Pieuvre et poulpe sont des noms vernaculaires ambigus désignant en français certains céphalopodes benthiques du super-ordre Incirrina. Ces animaux se caractérisent par leurs huit bras — pouvant comporter chacun jusqu'à plus de 200 ventouses — et leur relative intelligence. Le corps est entièrement mou hormis un bec comparable à celui des perroquets. Le mot « poulpe » vient du grec polypous, qui signifie « plusieurs pieds ». Le mot pieuvre est d'origine plus récente et est introduit en 1865 dans la langue française par Victor Hugo dans son roman Les Travailleurs de la mer. Le mot est emprunté du vocabulaire guernesiais de pêcheurs entendu lors de son séjour sur l'île anglo-normande. Il supplante rapidement le mot poulpe dans l'usage courant. Son succès est tel, qu'il est repris en italien avec le mot piovra.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archives-souretsu.forumgratuit.org
Souretsu
Admin


Messages : 114
Date d'inscription : 04/08/2011

MessageSujet: Re: Sealand   Mar 28 Oct - 14:19


   
Benevolentiae Nam homines in homines omnia erunt fides Nam in omnia omnibus vivere omnibus circumfluere locus nimirum ipse habent in abundantia omnium potest pro atque Haec nulla rerum nulla benevolentiae fides ab tyrannorum omnia Nam velit caritas erunt homines est nimirum atque ipse enim ullo esse velit ipse nulla omnibus amicitia usu omnium nec atque nulla in nec ergo est stabilis abundantia fidem semper suspecta neque potest suspecta sollicita erunt diligat tyrannorum omnibus usu ut est qua si abundantia stabilis usu ullo neque Haec suspecta omnium vivere si omnium de vivere abundantia Nam est disputabunt habent circumfluere caritas stabilis atque. Un bout de contexte → Benevolentiae Nam homines in homines omnia erunt fides Nam in omnia omnibus vivere omnibus circumfluere locus nimirum ipse habent in abundantia omnium potest pro atque Haec nulla rerum nulla benevolentiae fides ab tyrannorum omnia Nam velit caritas erunt homines est nimirum atque ipse enim ullo esse velit ipse nulla omnibus amicitia usu omnium nec atque nulla in nec ergo est stabilis abundantia fidem semper suspecta neque potest suspecta sollicita erunt diligat tyrannorum omnibus usu ut est qua si abundantia stabilis usu ullo neque Haec suspecta omnium vivere si omnium de vivere abundantia Nam est disputabunt habent circumfluere caritas stabilis atque.

   
Nom Prénom
lien

   
Benevolentiae Nam homines in homines omnia erunt fides Nam in omnia omnibus vivere omnibus circumfluere locus nimirum ipse habent in abundantia omnium potest pro atque Haec nulla rerum nulla benevolentiae fides ab tyrannorum omnia Nam velit caritas erunt homines est nimirum atque ipse enim ullo esse velit ipse nulla omnibus amicitia usu omnium nec atque nulla in nec ergo est stabilis abundantia fidem semper suspecta neque potest suspecta sollicita erunt diligat tyrannorum omnibus usu ut est qua si abundantia stabilis usu ullo neque Haec suspecta omnium vivere si omnium de vivere abundantia Nam est disputabunt habent circumfluere caritas stabilis atque. Un bout de contexte → Benevolentiae Nam homines in homines omnia erunt fides Nam in omnia omnibus vivere omnibus circumfluere locus nimirum ipse habent in abundantia omnium potest pro atque Haec nulla rerum nulla benevolentiae fides ab tyrannorum omnia Nam velit caritas erunt homines est nimirum atque ipse enim ullo esse velit ipse nulla omnibus amicitia usu omnium nec atque nulla in nec ergo est stabilis abundantia fidem semper suspecta neque potest suspecta sollicita erunt diligat tyrannorum omnibus usu ut est qua si abundantia stabilis usu ullo neque Haec suspecta omnium vivere si omnium de vivere abundantia Nam est disputabunt habent circumfluere caritas stabilis atque.

   
Nom Prénom
lien
   

   
Benevolentiae Nam homines in homines omnia erunt fides Nam in omnia omnibus vivere omnibus circumfluere locus nimirum ipse habent in abundantia omnium potest pro atque Haec nulla rerum nulla benevolentiae fides ab tyrannorum omnia Nam velit caritas erunt homines est nimirum atque ipse enim ullo esse velit ipse nulla omnibus amicitia usu omnium nec atque nulla in nec ergo est stabilis abundantia fidem semper suspecta neque potest suspecta sollicita erunt diligat tyrannorum omnibus usu ut est qua si abundantia stabilis usu ullo neque Haec suspecta omnium vivere si omnium de vivere abundantia Nam est disputabunt habent circumfluere caritas stabilis atque. Un bout de contexte → Benevolentiae Nam homines in homines omnia erunt fides Nam in omnia omnibus vivere omnibus circumfluere locus nimirum ipse habent in abundantia omnium potest pro atque Haec nulla rerum nulla benevolentiae fides ab tyrannorum omnia Nam velit caritas erunt homines est nimirum atque ipse enim ullo esse velit ipse nulla omnibus amicitia usu omnium nec atque nulla in nec ergo est stabilis abundantia fidem semper suspecta neque potest suspecta sollicita erunt diligat tyrannorum omnibus usu ut est qua si abundantia stabilis usu ullo neque Haec suspecta omnium vivere si omnium de vivere abundantia Nam est disputabunt habent circumfluere caritas stabilis atque.

   
Nom Prénom
lien

   
Benevolentiae Nam homines in homines omnia erunt fides Nam in omnia omnibus vivere omnibus circumfluere locus nimirum ipse habent in abundantia omnium potest pro atque Haec nulla rerum nulla benevolentiae fides ab tyrannorum omnia Nam velit caritas erunt homines est nimirum atque ipse enim ullo esse velit ipse nulla omnibus amicitia usu omnium nec atque nulla in nec ergo est stabilis abundantia fidem semper suspecta neque potest suspecta sollicita erunt diligat tyrannorum omnibus usu ut est qua si abundantia stabilis usu ullo neque Haec suspecta omnium vivere si omnium de vivere abundantia Nam est disputabunt habent circumfluere caritas stabilis atque. Un bout de contexte → Benevolentiae Nam homines in homines omnia erunt fides Nam in omnia omnibus vivere omnibus circumfluere locus nimirum ipse habent in abundantia omnium potest pro atque Haec nulla rerum nulla benevolentiae fides ab tyrannorum omnia Nam velit caritas erunt homines est nimirum atque ipse enim ullo esse velit ipse nulla omnibus amicitia usu omnium nec atque nulla in nec ergo est stabilis abundantia fidem semper suspecta neque potest suspecta sollicita erunt diligat tyrannorum omnibus usu ut est qua si abundantia stabilis usu ullo neque Haec suspecta omnium vivere si omnium de vivere abundantia Nam est disputabunt habent circumfluere caritas stabilis atque.

   
Nom Prénom
lien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archives-souretsu.forumgratuit.org
Souretsu
Admin


Messages : 114
Date d'inscription : 04/08/2011

MessageSujet: Re: Sealand   Mar 28 Oct - 14:32








Dernière édition par Souretsu le Lun 5 Jan - 19:36, édité 1 fois
Princes et Princesses

• Dès qu'un Prince ou une Princesse apparaît on le reconnaît directement par leurs vêtements soignés et leurs précieuses parures. Ils adoptent parfois un langage soutenu et des manières de la haute noblesse. De ce fait, c'est rare qu'ils soient seuls puisque leurs vêtements ne sont pas appropriés à la découverte du monde.

• Talent(s) : Charisme & Intelligence. Ils se lient plus facilement aux autres grâce à leur charisme naturel et ils savent déjouer les pièges les plus tordus poser par leurs rivaux ou ennemis.

• Vêtements : Ils arrivent avec des vêtements soignés, chics et extravagants mais peu pratique pour se déplacer sur de longues distances.
Pieuvre et poulpe sont des noms vernaculaires ambigus désignant en français certains céphalopodes benthiques du super-ordre Incirrina. Ces animaux se caractérisent par leurs huit bras — pouvant comporter chacun jusqu'à plus de 200 ventouses — et leur relative intelligence. Le corps est entièrement mou hormis un bec comparable à celui des perroquets. Le mot « poulpe » vient du grec polypous, qui signifie « plusieurs pieds ». Le mot pieuvre est d'origine plus récente et est introduit en 1865 dans la langue française par Victor Hugo dans son roman Les Travailleurs de la mer. Le mot est emprunté du vocabulaire guernesiais de pêcheurs entendu lors de son séjour sur l'île anglo-normande. Il supplante rapidement le mot poulpe dans l'usage courant. Son succès est tel, qu'il est repris en italien avec le mot piovra.
Princes et Princesses

• Dès qu'un Prince ou une Princesse apparaît on le reconnaît directement par leurs vêtements soignés et leurs précieuses parures. Ils adoptent parfois un langage soutenu et des manières de la haute noblesse. De ce fait, c'est rare qu'ils soient seuls puisque leurs vêtements ne sont pas appropriés à la découverte du monde.

• Talent(s) : Charisme & Intelligence. Ils se lient plus facilement aux autres grâce à leur charisme naturel et ils savent déjouer les pièges les plus tordus poser par leurs rivaux ou ennemis.

• Vêtements : Ils arrivent avec des vêtements soignés, chics et extravagants mais peu pratique pour se déplacer sur de longues distances.
Pieuvre et poulpe sont des noms vernaculaires ambigus désignant en français certains céphalopodes benthiques du super-ordre Incirrina. Ces animaux se caractérisent par leurs huit bras — pouvant comporter chacun jusqu'à plus de 200 ventouses — et leur relative intelligence. Le corps est entièrement mou hormis un bec comparable à celui des perroquets. Le mot « poulpe » vient du grec polypous, qui signifie « plusieurs pieds ». Le mot pieuvre est d'origine plus récente et est introduit en 1865 dans la langue française par Victor Hugo dans son roman Les Travailleurs de la mer. Le mot est emprunté du vocabulaire guernesiais de pêcheurs entendu lors de son séjour sur l'île anglo-normande. Il supplante rapidement le mot poulpe dans l'usage courant. Son succès est tel, qu'il est repris en italien avec le mot piovra.
Princes et Princesses

• Dès qu'un Prince ou une Princesse apparaît on le reconnaît directement par leurs vêtements soignés et leurs précieuses parures. Ils adoptent parfois un langage soutenu et des manières de la haute noblesse. De ce fait, c'est rare qu'ils soient seuls puisque leurs vêtements ne sont pas appropriés à la découverte du monde.

• Talent(s) : Charisme & Intelligence. Ils se lient plus facilement aux autres grâce à leur charisme naturel et ils savent déjouer les pièges les plus tordus poser par leurs rivaux ou ennemis.

• Vêtements : Ils arrivent avec des vêtements soignés, chics et extravagants mais peu pratique pour se déplacer sur de longues distances.
Pieuvre et poulpe sont des noms vernaculaires ambigus désignant en français certains céphalopodes benthiques du super-ordre Incirrina. Ces animaux se caractérisent par leurs huit bras — pouvant comporter chacun jusqu'à plus de 200 ventouses — et leur relative intelligence. Le corps est entièrement mou hormis un bec comparable à celui des perroquets. Le mot « poulpe » vient du grec polypous, qui signifie « plusieurs pieds ». Le mot pieuvre est d'origine plus récente et est introduit en 1865 dans la langue française par Victor Hugo dans son roman Les Travailleurs de la mer. Le mot est emprunté du vocabulaire guernesiais de pêcheurs entendu lors de son séjour sur l'île anglo-normande. Il supplante rapidement le mot poulpe dans l'usage courant. Son succès est tel, qu'il est repris en italien avec le mot piovra.
Princes et Princesses

• Dès qu'un Prince ou une Princesse apparaît on le reconnaît directement par leurs vêtements soignés et leurs précieuses parures. Ils adoptent parfois un langage soutenu et des manières de la haute noblesse. De ce fait, c'est rare qu'ils soient seuls puisque leurs vêtements ne sont pas appropriés à la découverte du monde.

• Talent(s) : Charisme & Intelligence. Ils se lient plus facilement aux autres grâce à leur charisme naturel et ils savent déjouer les pièges les plus tordus poser par leurs rivaux ou ennemis.

• Vêtements : Ils arrivent avec des vêtements soignés, chics et extravagants mais peu pratique pour se déplacer sur de longues distances.
Pieuvre et poulpe sont des noms vernaculaires ambigus désignant en français certains céphalopodes benthiques du super-ordre Incirrina. Ces animaux se caractérisent par leurs huit bras — pouvant comporter chacun jusqu'à plus de 200 ventouses — et leur relative intelligence. Le corps est entièrement mou hormis un bec comparable à celui des perroquets. Le mot « poulpe » vient du grec polypous, qui signifie « plusieurs pieds ». Le mot pieuvre est d'origine plus récente et est introduit en 1865 dans la langue française par Victor Hugo dans son roman Les Travailleurs de la mer. Le mot est emprunté du vocabulaire guernesiais de pêcheurs entendu lors de son séjour sur l'île anglo-normande. Il supplante rapidement le mot poulpe dans l'usage courant. Son succès est tel, qu'il est repris en italien avec le mot piovra.
Princes et Princesses

• Dès qu'un Prince ou une Princesse apparaît on le reconnaît directement par leurs vêtements soignés et leurs précieuses parures. Ils adoptent parfois un langage soutenu et des manières de la haute noblesse. De ce fait, c'est rare qu'ils soient seuls puisque leurs vêtements ne sont pas appropriés à la découverte du monde.

• Talent(s) : Charisme & Intelligence. Ils se lient plus facilement aux autres grâce à leur charisme naturel et ils savent déjouer les pièges les plus tordus poser par leurs rivaux ou ennemis.

• Vêtements : Ils arrivent avec des vêtements soignés, chics et extravagants mais peu pratique pour se déplacer sur de longues distances.
Pieuvre et poulpe sont des noms vernaculaires ambigus désignant en français certains céphalopodes benthiques du super-ordre Incirrina. Ces animaux se caractérisent par leurs huit bras — pouvant comporter chacun jusqu'à plus de 200 ventouses — et leur relative intelligence. Le corps est entièrement mou hormis un bec comparable à celui des perroquets. Le mot « poulpe » vient du grec polypous, qui signifie « plusieurs pieds ». Le mot pieuvre est d'origine plus récente et est introduit en 1865 dans la langue française par Victor Hugo dans son roman Les Travailleurs de la mer. Le mot est emprunté du vocabulaire guernesiais de pêcheurs entendu lors de son séjour sur l'île anglo-normande. Il supplante rapidement le mot poulpe dans l'usage courant. Son succès est tel, qu'il est repris en italien avec le mot piovra.
Princes et Princesses

• Dès qu'un Prince ou une Princesse apparaît on le reconnaît directement par leurs vêtements soignés et leurs précieuses parures. Ils adoptent parfois un langage soutenu et des manières de la haute noblesse. De ce fait, c'est rare qu'ils soient seuls puisque leurs vêtements ne sont pas appropriés à la découverte du monde.

• Talent(s) : Charisme & Intelligence. Ils se lient plus facilement aux autres grâce à leur charisme naturel et ils savent déjouer les pièges les plus tordus poser par leurs rivaux ou ennemis.

• Vêtements : Ils arrivent avec des vêtements soignés, chics et extravagants mais peu pratique pour se déplacer sur de longues distances.
Pieuvre et poulpe sont des noms vernaculaires ambigus désignant en français certains céphalopodes benthiques du super-ordre Incirrina. Ces animaux se caractérisent par leurs huit bras — pouvant comporter chacun jusqu'à plus de 200 ventouses — et leur relative intelligence. Le corps est entièrement mou hormis un bec comparable à celui des perroquets. Le mot « poulpe » vient du grec polypous, qui signifie « plusieurs pieds ». Le mot pieuvre est d'origine plus récente et est introduit en 1865 dans la langue française par Victor Hugo dans son roman Les Travailleurs de la mer. Le mot est emprunté du vocabulaire guernesiais de pêcheurs entendu lors de son séjour sur l'île anglo-normande. Il supplante rapidement le mot poulpe dans l'usage courant. Son succès est tel, qu'il est repris en italien avec le mot piovra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archives-souretsu.forumgratuit.org
Souretsu
Admin


Messages : 114
Date d'inscription : 04/08/2011

MessageSujet: Re: Sealand   Sam 1 Nov - 18:05


Angleterre

SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC


Finlande

SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC


Suède

SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC


Lettonie

SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC


Britannia

SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC


Danemark

SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC


Liechtenstein

SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC


Wy

SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC


Seychelles

SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC


Ukraine

SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC


Russie

SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC


Biélorussie

SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC


Belgique

SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC


Australie

SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC


Canada

SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC


Autriche

SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC


Estonie

SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC


Lituanie

SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC


Irlande du Nord

SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC


Vatican

SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC


Prusse

SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC


Pays de Galles

SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC


Chine

SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC


USA

SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC


Vietnam

SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC


Grèce

SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC


Islande

SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC


Ladonia

SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC


Andorre

SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC


Pays

SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC


Pays

SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC


Pays

SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC


Pays

SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC



Dernière édition par Souretsu le Sam 1 Nov - 19:25, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archives-souretsu.forumgratuit.org
Souretsu
Admin


Messages : 114
Date d'inscription : 04/08/2011

MessageSujet: Re: Sealand   Sam 1 Nov - 18:05

Code:
<tr><td><style type="text/css">.image { opacity: 0; filter: alpha(opacity=0); -moz-opacity: 0; -khtml-opacity: 0; transition-duration: 1s; -moz-transition-duration: 1s; -webkit-transition-duration: 1s; -o-transition-duration: 1s; background: black; width: 200px; height: 350px; } .image:hover { opacity: 1; filter: alpha(opacity=100); -moz-opacity: 1; -khtml-opacity: 1; </style>
<div style="background-image: url('http://img4.hostingpics.net/pics/140835Sealand1.jpg'); width: 200px; height: 350px; position: relative;"><div class="image"><div style="width: 200px; padding: 8px; background-color: black; font-family: calibri; color: white; letter-spacing: 0.5px; line-height: 12px; height: 340px; overflow: auto; font-size: 15px; text-align: justify"><div style="font-size: 22px; text-align: center; font-family: Georgia; line-height: 17px;">Pays</div>
SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC
</div></div></div>
<td><style type="text/css">.image { opacity: 0; filter: alpha(opacity=0); -moz-opacity: 0; -khtml-opacity: 0; transition-duration: 1s; -moz-transition-duration: 1s; -webkit-transition-duration: 1s; -o-transition-duration: 1s; background: black; width: 200px; height: 350px; } .image:hover { opacity: 1; filter: alpha(opacity=100); -moz-opacity: 1; -khtml-opacity: 1; </style>
<div style="background-image: url('http://img4.hostingpics.net/pics/140835Sealand1.jpg'); width: 200px; height: 350px; position: relative;"><div class="image"><div style="width: 200px; padding: 8px; background-color: black; font-family: calibri; color: white; letter-spacing: 0.5px; line-height: 12px; height: 340px; overflow: auto; font-size: 15px; text-align: justify"><div style="font-size: 22px; text-align: center; font-family: Georgia; line-height: 17px;">Pays</div>
SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC
</div></div></div>
<td><style type="text/css">.image { opacity: 0; filter: alpha(opacity=0); -moz-opacity: 0; -khtml-opacity: 0; transition-duration: 1s; -moz-transition-duration: 1s; -webkit-transition-duration: 1s; -o-transition-duration: 1s; background: black; width: 200px; height: 350px; } .image:hover { opacity: 1; filter: alpha(opacity=100); -moz-opacity: 1; -khtml-opacity: 1; </style>
<div style="background-image: url('http://img4.hostingpics.net/pics/140835Sealand1.jpg'); width: 200px; height: 350px; position: relative;"><div class="image"><div style="width: 200px; padding: 8px; background-color: black; font-family: calibri; color: white; letter-spacing: 0.5px; line-height: 12px; height: 340px; overflow: auto; font-size: 15px; text-align: justify"><div style="font-size: 22px; text-align: center; font-family: Georgia; line-height: 17px;">Pays</div>
SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC SDC
</div></div></div>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archives-souretsu.forumgratuit.org
Souretsu
Admin


Messages : 114
Date d'inscription : 04/08/2011

MessageSujet: Re: Sealand   Dim 16 Aoû - 1:58

SEALAND

C'est moi Sealand, c'est moi le roi du royaume d'Angleterre. ♫


▬ INFO DE BASE.


NOM & PRÉNOMS ✯ Kirkland Peter
SURNOMS ✯ Capitaine Sealand, Seigneur des Mers. Mais plus communément Captain, Pete, Sea, la Mouette, moussaillon.
ÂGE ✯ 12 ans tout entier
SEXE ✯ un véritable petit bonhomme à n'en pas douter
ANNIVERSAIRE ✯ Le 2 Septembre (Vous noterez que c'est le même jour que Vietnam, alors aucune raison de l'oublier.)
ORIENTATION SEXUELLE ✯ VERS LE NORD ! (Hein, c'est pas ça la question ?)
NIVEAU SCOLAIRE ✯
12-15 - Élémentaire


▬ DERRIERE VOTRE PC.


PSEUDO ✯ Shouriz
ÂGE ✯ Bientôt, Peter aura l'âge que j'avais il y a 7 ans.
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? ✯ Bouche à oreille
DES COMMENTAIRES ? ✯ J'vous déteste, vous mettez joueuses dans le règlement, j'peux faire ce que je veux, j'suis un joueur. Allez, salut.





▬ POUR MIEUX VOUS CONNAÎTRE.


PAYS QUE VOUS REPRÉSENTEZ ✯ Le Sealand !
LANGUE QUE VOUS PARLEZ ✯ L'Anglais uniquement, cependant il semble avoir quelques bases rudimentaires en Suèdois et en Finlandais.

HISTOIRE PERSONNELLE ✯ Le grand Peter Kirkland est un 2 Septembre, et ça, tout le monde s'en souvient. Surtout ses parents, car à peine qu'il est venu au monde qu'il braillait déjà comme un veau. Oh et il n'avait pas l'intention de s'arrêter, monsieur faisait déjà chier son entourage alors qu'on venait tout juste de lui couper le cordon ombilical.

Et ce n'était que le début, car la petite tête blonde allait grandir et il avait un tas de frères à qui il pourrait casser les pieds. Oh oui ça allait être génial. Mais le divorce des parents se fît assez rapidement, alors qu'il avait environ 2 ans, il fût contraint de vivre chez son père, avec son frère Angleterre, le reste de la fratrie étant restée avec Maman. Le petit bout d'chou n'avait pas l'âge de comprendre, et malgré son caractère et son très jeune âge, il a très mal vécu la séparation avec sa mère. C'était quasiment la fin du monde pour lui.

C'est donc sur Angleterre que toute la malice du petit Sealand retomba. Il faut dire aussi qu'avec le père et Arthur, c'était pas la joie tout les jours. Les deux étaient du genre calme, serein, sérieux, alors que lui Peter, il aimait le bruit et jouer. C'était tout ce qui l'importait dans sa petite tête, il comprenait pas pourquoi il se faisait toujours balader. C'est ainsi qu'est né sa faculté de passer des heures devant la télé, au moins, ils avaient la paix de cette manière car Sealand n'embêtait personne. Ou presque, car il pouvait voir 178 fois le même épisode de bob l'éponge, qu'il rirait toujours autant, aux mêmes blagues, parce que Bob l'éponge, il en est fan. Inquiets, ils pensaient que Peter avait un trouble de déficit de l'attention-hyperactivité, alors que pas du tout, c'est juste une teigne.

Alors qu'il allait avoir ses 7 ans, son grand frère partit du domicile pour aller étudier à New York et, malgré les apparences, cela a été un énorme déchirement pour Peter qui ne s'en est jamais remis. Une fois de plus, il s'est senti abandonné, ne comprenant pas pourquoi il est parti. Il était si insupportable que ça ? C'était ce qu'il se disait. Et plus ça allait, plus Peter devenait insupportable, moqueur. Il ne se sentait pas aimé, même lorsqu'il allait chez voir le reste de la famille avec son frère. D'ailleurs, c'est à partir de ce moment qu'il n'alla plus voir sa mère et qu'il commença à se recroqueviller sur lui-même. Quelques mois sont passés, mais Peter a repris du poil de la bête. Il a décidé que maintenant, il se battra jusqu'au bout pour montrer qu'il est capables de beaucoup de choses et que lui aussi il est intéressant et aussi intelligent que son frère. En réalité, il a juste besoin d'affection, mais paradoxalement, il rejette celle de sa famille, considérant que cette dernière l'a abandonné. Un raisonnement un peu injuste, mais têtu comme il est, il n'en démordra pas.

Ca fait 5 ans qu'il est resté sans nouvelles de sa fratrie et de sa mère, entretenant une relation plus ou moins bancale avec son père. Il n'y a pas eu de véritables évènements dans sa vie lors de cette période là, enfin presque, puisqu'à ses 12 ans il reçu cette lettre, indiquant qu'il était appelé à représenter le Sealand, petite plateforme pétrolière qui n'était même pas considéré comme un pays. Il prît cette lettre comme un véritable défi lancé par son grand frère en personne comme si on était dans une série animée clichée. Alors quoi de mieux que terminer cette histoire par un cliché ? "Notre ami Peter semble gonflé à bloc, mais pourra t-il prouver à ses frères que le dernier de la famille est le plus coriace ? Arrivera t-il a donner crédibilité à sa nation ? Tant de questions auxquelles nous ne pouvons pas répondre."

FAMILLE ✯ C'est le petit dernier de la fratrie Kirkland, et ils sont aussi nombreux que de poils dans ses sourcils.

VOUS AVEZ L'AIR DE QUOI ? ✯ Sealand, c'est un mètre trente tout entier et n'osez pas dire que c'est sa taille les bras levés. Pas très grand, pas très costaud, Peter est un petit garçon comme on peut en voir tous les jours. C'est pas avec ses quarante-deux (la réponse !) kilogrammes qu'il va intimider qui que ce soit. Mais le petit blondinet est tenace, débordant d'énergie au quotidien, l'épuiser une tâche ardue que bon nombre de vaillants guerriers ont laissé tomber. Il court vite pour son âge et est très endurant, alors restez sur vos gardes !

Une coupe au bol comme on en fait plus, coupée au millimètre près, aucune mèche de cheveux plus longue que l'autre. Blond comme son frère, il n'échappe lui non plus à ces sourcils broussailleux qui font tout le charme britannique et il ne veut pas qu'on y touche, ce sont des sourcils quoi. Des yeux bleus comme la manche, toujours teintés de malice ou d'espièglerie, sont ceux qui vous disent qu'il a une idée derrière la tête, croisez ce regard et vous saurez qu'il va faire quelque chose. Ou qu'il a déjà fait quelque chose. Tout comme ce sourire qui est fixé sur son visage. Que ce soit un sourire mesquin, un sourire jovial ou un sourire de comploteur, le petit Sealand ne se départit quasiment jamais de son sourire. Une bouille d'ange pour un terrible petit diablotin.

CA SE PASSE COMMENT DANS VOTRE TÊTE ? ✯ Alors là, dans sa tête, c'est un petit peu le grand foutoir. Premièrement, le petit Peter est doté d'une imagination débordante. Tellement débordante qu'il n'aurait pas besoin d'amis pour jouer, son imagination peut vous transformer en le pire des méchants qu'il faut terrasser, ou un simple matelot de son équipage.
Oui car Peter, c'est un leader (et ça rime en plus). Il possède une facilité à s'entourer déconcertante pour certain, il rassemble les gens et ne s'arrête jamais aux premiers abords. Que ce soit la folle furieuse et sanguinaire qui n'a d'yeux que pour son frère ou le petit garçon toujours dans son coin absorbé par sa lecture tout timide, il n'a ni peur, ni gêne et viendra facilement taper la discussion s'il en a envie.
Parce qu'en plus d'être un leader, il a aussi une fierté mal placée, tout à fait britannique, un égo inversement proportionnel à sa taille, il était le Grand Capitaine Seigneur des Mers après tout. Il n'aime pas qu'on le rabaisse, qu'on le prenne pour un moins que rien et réagira impulsivement à ces injonctions à son encontre. Il n'aura cependant aucune honte à dire ce qu'il pense à la personne, il tiendra tête même s'il ne fait qu'un mètre quarante les bras levés.


CE QUE VOUS AIMEZ ? ✯ Dessins animés, Mer/Piscine, Jeux vidéos, Jeux de sociétés, Jeux d'extérieur, Jeux d'eau, Jeux de mains, Jeux de vilains, Bob l'éponge.

Il adore les Comédies Musicales et les Scones, mais il n'en a jamais parlé et ne compte pas en parler. (C'est canon ma bonne dame.) Seul Arthur et son père sont donc au courant de ça.

CE QUE VOUS N'AIMEZ PAS ? ✯ Qu'on le prenne pour un bon à rien, les légumes verts, Arthur.

TALENT PARTICULIER ✯ IL EST CAPABLE DE... vous fatiguer.

HABITUDES/TICS ✯ Son épisode de Bob l'éponge quotidien le matin au réveil, embêter le tea time d'Arthur s'il y arrive à temps.

CLUB DONT VOUS FAITES PARTIE ✯ écrire ici.

LOISIRS ✯ écrire ici.

POSTE/EMPLOI ✯ écrire ici.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archives-souretsu.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sealand   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sealand
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LOULE :: Personnages-
Sauter vers: